Règlement Thermique de Construction au Maroc

Le Maroc a récemment adopté le Règlement thermique de construction qui impose aux promoteurs immobiliers le respect de certaines exigences liées à la performance thermique de l’enveloppe du bâtiment. Des constructions disposant d’une enveloppe thermiquement performante peuvent ainsi réduire de deux tiers leurs besoins en chauffage et en climatisation.

Nos
Conseils

La consommation d’énergie dans le secteur résidentiel

Les bâtiments du secteur résidentiel et tertiaire consomment aujourd’hui plus de 30% de l’énergie au niveau national. Un pourcentage en nette augmentation depuis plusieurs années et qui suit le développement du secteur du bâtiment. D’où l’intérêt d’une réglementation stricte régissant la performance thermique des constructions et favorisant la réduction de leurs besoins en énergie, notamment celle dédiée à la climatisation et au chauffage.

Le rôle de l'AMEE

L’Etat a mis en place un code d’efficacité énergétique dans le bâtiment à travers l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique (AMEE)

Un projet qui repose sur deux volets :

  • Améliorer le comportement thermique de l’enveloppe des bâtiments par le choix des matériaux de construction et d’isolation adéquats aux différentes zones climatiques afin de réduire sensiblement la consommation énergétique du secteur du bâtiment en diminuant la demande en termes de climatisation et de chauffage.
  • Sensibiliser les utilisateurs à la consommation des différents appareils électroménagers et à l’adoption des bons gestes et pratiques d’efficacité énergétique.

Saviez-vous
que...

L’AMEE a pris en compte six zones climatiques au Maroc dans la réglementation thermique. Ces zones déterminent plusieurs facteurs lors du choix des matériaux de construction et d’autres aspects dans la conception des bâtiments. Pour plus d’informations sur cette réglementation Cliquez ici

L’impact escompté par l’AMEE

Appliquer les recommandations techniques de l’AMEE lors de la construction ou la restauration d’un bâtiment résidentiel peut paraître coûteux de premier abord. Mais sur le long terme, le surcoût engagé peut être amorti en seulement 7 ans, grâce aux économies réalisées sur les dépenses en chauffage et en climatisation.

L’impact écologique est également très important. Une bonne isolation permet par exemple de réduire la consommation de bois de chauffage dans les régions les plus froides, et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Découvrez nos autres vidéos